Le réveil de mon pack sac

Publié le par plac'h yaouank

Départ de Montréal à 10h samedi matin tant bien que mal. Plusieurs rebondissements de ma future aventure ont commencé il y a 2 semaines. Dans un premier temps, j’avais trouvé un covoiturage pour aller jusqu’à Canmore, au porte des Rocheuses. La personne a reculé son voyage de 15 jours et n’a pas eu la décence de m’en informer. C’est après quelques mails de ma part, qu’elle m’a averti. Deuxième tentative, je trouve un autre covoiturage jusqu’à Banff, juste à côté de Canmore. Je connais ni l’heure de départ, ni le prix fixé contrairement à l’autre (le site de covoiturage étant différent). Après plusieurs échanges, la personne me propose un tarif que je trouve élevé, 240$. Ayant de petits moyens et regardants les tarifs de train, je trouve une aubaine, 162$ Toronto-Edmonton. C’est décidé, le voyage se fera en train et apparemment c’est l’fun, 2 jours ½ à traverser l’Ontario et les Prairies (Manitoba et Saskatchewan). Il me reste à me rendre à Toronto, j’opte pour le covoiturage. J’arrive à 17h, le temps de me rendre à la gare, il est 18h30 et petit tour de la ville habillée en bleu pour l’occasion. L’équipe de hockey joue ce soir. Désolé, la photo ne montre pas l'état d'esprit de la soirée.02. TorontoLe train entre en gare, il est 21h30. Quelques minutes plus tard, une fois bien installée, un homme bizarre traverse le wagon pour s’asseoir puis je vois le contrôleur qui vient le chercher. Il lui demande son billet. Tout cela dure 10 minutes pendant lesquelles ils jouent au chat et à la souris. L’homme est vraiment bizarre, casque de chantier, un étui qui pourrait contenir une tronçonneuse. Ça paraît vraiment louche. Deux agents de la sécurité arrivent dans le train puis le contrôleur demande aux gens devant lui, dont moi, de se rendre dans le wagon suivant. Quelques minutes plus tard, l’homme descend sans heurt.

03. Toronto À peine une heure plus tard, le train s’arrête et va dans l’autre sens sur la même voie. Voilà le voyage est fini, c’était cool ? Je pense qu’il devait changer d’aiguillage. La nuit passe et au petit matin, le paysage ontarien montre la beauté des lacs et immenses forêts. Par endroit, la neige est encore présente, quelques habitations aussi. Le train s’arrête dans une petite ville, Foleyet.

04. Ontario Une nuit et une journée sont nécessaires pour passer l’Ontario.

06. Ontario 06. Train09. Ontario11. OntarioAu petit matin, on descend à Winnipeg, province du Manitoba. Petite virée de 3h dans la ville, je trouve peu de charme, la poussière envahie la ville, route, terrains mais je me laisse séduire par le marché. Il se trouve à côté de la gare. Le Manitoba est l’épicentre du Canada avec la province de Saskatchewan. Le Manitoba regorge de champs et de vallées. Les champs sont encore couleurs dorés dû à la fonte des neiges et qui n’est pas terminée pas endroits.

14. Manitoba 13. Manitoba15. ManitobaLe dégel donne aussi des étendues d’eaux et de rivières. Le paysage est beau, cela donne un charme à cette province. Particularité remarquable, le passage du Manitoba au Saskatchewan, cela passe de vallées à champs immenses et plats autour de quelques fermes. C’est juste hallucinant le contraste entre ses deux provinces et le paysage plat continue tout le long du Saskatchewan sauf par moments comme des petites maisons isolées en haut d'une petite colline.

18. Saskatchewan19. Saskatchewan

Publié dans Ouest canadien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article